(36) | 1 (3) | 2 (2) | 3 (2) | 4 (2) | 5 (1) | 6 (1) | A (139) | B (33) | C (457) | D (33) | É (26) | F (17) | G (18) | H (8) | I (20) | J (2) | L (89) | M (22) | N (39) | O (24) | P (85) | Q (11) | R (139) | S (25) | T (41) | U (27) | V (6) |  (1)
  • Notre histoire

     

    Cellectis est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en oncologie. Sa mission est de développer une nouvelle génération de traitement contre le cancer, grâce aux cellules T ingénierées. Cellectis capitalise sur ses 14 ans d'expertise en ingénierie des génomes - s’appuyant sur ses outils phares les TALEN™ et les méganucléases , et sur la technologie pionnière d’électroporation Pulse Agile, afin de créer la 5e génération d’immunothérapie pour traiter la leucémie et les tumeurs solides. L’immunothérapie adoptive anti-cancer développée par Cellectis est basée sur les premières cellules T allogéniques exprimant un récepteur antigénique chimérique (CAR) ciblant les leucémies aiguës et chroniques. Les technologies CAR sont conçues pour cibler des antigènes à la surface des cellules cancéreuses. Ces traitements réduisent les toxicités associées aux chimiothérapies actuelles et ont le potentiel de guérir. Grâce à ses technologies pionnières d'ingénierie des génomes appliquées aux sciences de la vie, le groupe Cellectis crée des produits innovants dans de multiples domaines ciblant plusieurs marchés.

    Retour sur quelques dates et événements clés.

    1999 : Création de Cellectis
    Pour amorcer son activité, l’Institut Pasteur concède à Cellectis des licences sur 9 familles de brevet, dont certains sont issus des recherches d’André Choulika. Ces acquisitions lui permettent de percevoir ses premiers revenus sous forme de redevances et de financer le développement de ses propres technologies les années suivantes.

    2005 : Mise au point d’un procédé de fabrication industrielle de nucléases
    Étape déterminante dans l’histoire du Groupe : les équipes scientifiques de Cellectis prouvent l’efficacité in vivo des méganucléases, ces outils qui permettent de reprogrammer très précisément et à la demande le génome de tout organisme vivant, humain, animal, végétal, bactérien ou viral. L’ingénierie des génomes est née et, avec elle, l’industrialisation d’une technique jusqu’alors aussi artisanale qu’aléatoire. Les nucléases conçues par Cellectis représentent un formidable progrès pour les chercheurs, les laboratoires pharmaceutiques, les semenciers…

    2007 : Introduction en bourse sur Alternext à Paris
    S’appuyant sur son portefeuille de brevets et sur son formidable potentiel, le Groupe est introduit en Bourse avec succès sur le marché Alternext de NYSE Euronext.

    2008 – 2010 : Acquisition de technologies et création de filiales

    2009 : Acquisition de la technologie de vectorisation Vectocell de Diatos SA
    Cette technologie permet d'optimiser l’efficacité d’un candidat médicament en le faisant pénétrer spécifiquement dans le compartiment cellulaire ou dans l’organe choisi, chez l’animal comme chez l’homme.

    2010 : Acquisition de tous les actifs de l’entreprise américaine CytoPulse Inc.
    Cette acquisition inclut notamment la technologie d’électrofusion Hybrimune et la technologie Pulse Agile dédiée à la vectorisation ARN par électroporation. Pulse Agile est aujourd’hui un standard de la vectorisation ARN des cellules T.

    2011 : Acquisition de la société suédoise Cellartis
    L’acquisition de Cellartis, leader européen des outils in vitro dérivés de cellules souches, a permis à Cellectis de développer une expertise reconnue en matière de découverte de médicaments, d'évaluation de leur toxicité ainsi qu’en médecine régénératrice.

    2013 : Lancement du programme ScéilTM
    ScéilTM est la première offre mondiale à proposer aux particuliers de stocker leurs cellules souches pluripotentes induites (iPS), générées à partir d'un échantillon de peau, afin de pouvoir bénéficier si nécessaire des futurs traitements de médecine régénératrice dès leur disponibilité.

     

Pages